BRETON Louis

Né en 1819 à Champigny (?), mort en septembre 1854 à Batna (Algérie). De 1837 à 1839, il encourut six condamnations pour vagabondage ou rupture de ban auquel il était astreint comme récidiviste. Puis Louis Breton partit pour le Brésil, avec une société phalanstérienne dirigée par le docteur Arnoult*. Il revint demeurer à Belleville en 1847 et travailla comme ouvrier cordonnier. En 1848, il entra dans la garde mobile et y fut caporal d’ordinaire. Le 23 juin, il se trouvait dans le faubourg Saint-Antoine, isolé, et marcha avec les insurgés qui attaquaient l’Hôtel de Ville. Arrêté à la suite de l’affaire, il fut transporté en Algérie où il mourut à l’hôpital de Batna. Voir Dr Arnoult*.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article27603, notice BRETON Louis , version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 20 février 2009.

SOURCE : Arch. Min. Guerre, A 1425.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément