BOUTROUX

Socialiste phalanstérien. Boutroux n’acceptait pas toute la doctrine de Fourier et, en particulier, rejetait les idées de celui-ci sur le mariage. Il fut candidat, dans le Loiret, en compagnie d’Eugène Sue et de Victor Considerant, aux élections du 23 avril 1848. Il ne fut pas élu. Voir Ménard*.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article27447, notice BOUTROUX, version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 20 février 2009.

SOURCE : F. Dieudonné, « Les élections à la Constituante dans le Loiret », La Révolution de 1848, t. II, n° XII, janv.-févr. 1906.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément