BONNEAU Louis

Né le 6 vendémiaire an XIV (28 septembre 1805) à Savigny-Poil-Fol (Nièvre). Fils d’un manœuvre. À la fois propriétaire et journalier au hameau de Lanocle, proche de Fours, et qui était alors une commune. Ne sachant ni lire ni écrire. Marié et père de six enfants en 1852. Il fut considéré comme un des plus actifs « meneurs » de la coalition des bûcherons de Lanocle, le 24 avril ; le tribunal de Nevers le condamna, le 18 juin 1852, à 24 heures de prison pour les deux délits de coalition et de provocation à rébellion. Voir Perraudin Jean-Baptiste*

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article27005, notice BONNEAU Louis, version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 20 février 2009.

SOURCES : Arch. Dép. Nièvre, série M ; état-civil. — — Note de B. de Gauléjac.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément