BLANCHET Pierre, dit Farfarel

Né à Esperaza (Aude), le 4 mai 1828, marié et père de trois enfants, Pierre Blanchet était domicilié à Esperaza en 1852. « Radelier » sur l’Aude. Avec sept autres « radeliers », conformément à une décision de renvoi en correctionnelle du 9 avril 1852, il comparut devant le tribunal de Limoux, le 6 mai, à propos d’une coalition qui avait duré du 5 au 7 mars. Sur un total de vingt-six « radeliers » employés par les trois entreprises de flottage de bois sur l’Aude, Étienne Sabatier (de Quillan), François Salva et Pierre Espezel (d’Esperaza), dix-huit étaient en grève pour obtenir une augmentation d’un tiers du prix de transport des bois descendus sur la rivière. Le prononcé du jugement manque. Voir Dufis Baptiste*, Hugues Pierre*, Pagès Bernard*, Pagès Étienne*, Siau François*, Siau Michel*, Siau Michel dit Couïnet*.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article26753, notice BLANCHET Pierre, dit Farfarel, version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 20 février 2009.

SOURCE : Arch. Dép. Aude, U 154.

Version imprimable Signaler un complément