BLANC

Chef d’atelier de Lyon, Blanc avait été élu par ses camarades comme délégué à la commission préfectorale chargée de discuter avec les représentants des fabricants le tarif devant réglementer les rémunérations dans la soierie lyonnaise. Ces discussions précédèrent et préparèrent l’insurrection des canuts des 21 et 23 novembre 1831.
Nota : Semblable notice peut être établie pour Berthelier*, Besacier*, Blanchet*, Bonnard*, Bret*, Buffard*, les frères Drivon*, Faure*, Guillot*, Jacob*, Labory*, Legras*, Martinon*, Millès*, Niel*, Pradelle*, Rozier*, Serret*, Vincent*. Voir aussi Buisson* et Romand Jean-Claude*

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article26699, notice BLANC, version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 20 février 2009.

SOURCE : Arch. Dép. Rhône, série M, Journées de nov. 1831. — F. Rude, Le Mouvement ouvrier à Lyon de 1827 à 1832, Paris, Domat-Montchréstien, 1944.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément