BISSETTE Cyrille

Par Notice revue et complétée par Jean Risacher

Martiniquais, militant des luttes contre l’esclavagisme et le colonialisme.

Désigné comme « homme de couleur libre de la Martinique », Bissette avait été maintenu arbitrairement en détention par décision de la cour royale de la Martinique avec Fabien et Volny. Ils avaient tout trois engagé une procédure d’annulation auprès de la Cour de cassation qui n’avait pas été transmise. Après, en 1828, une Dénonciation contre M. le comte de Peyronnet..., une première Pétition des hommes de couleur de la Martinique contre le défaut de transmission par le comte de Clermont-Tonnerre... et le comte de Peyronnet... de pièces de procédure..., fut engagée en 1828, suivie d’une Pétition des hommes de couleur de la Guadeloupe contre... en 1829, déposées, la première le 18 mars 1829 avec 22 pièces, la seconde le 23 août 1830, eurent un retentissement considérable et alimentèrent le procès des ministres de Charles X.
Bissette fut l’auteur, en 1847, d’un Martyrologe colonial, publié par la Revue abolitioniste (sic), à Paris, qui fut cité par La Fraternité de 1845, organe du communisme.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article26663, notice BISSETTE Cyrille par Notice revue et complétée par Jean Risacher, version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 16 mars 2018.

Par Notice revue et complétée par Jean Risacher

ŒUVRE : (en coll.) Dénonciation contre M. le comte de Peyronnet, ancien ministre de la Justice, pour détention prolongée de pièces à lui adressées par les hommes de couleur de la Martinique, pour être transmises à la cour de Cassation, Paris, 1828, 16 p. — Dénonciation contre M. le comte de Peyronnet, ex-Garde des Sceaux..., et contre M. le marquis de Clermont-Tonnerre, ancien ministre de la Marine et des Colonies, pour détention prolongée de pièces à lui adressées par MM. Bissette, Fabien et Volny, hommes de couleur de la Martinique..., Paris, 1829, 22 p. — Pétition des hommes de couleur de la Martinique contre le défaut de transmission par le comte de Clermont-Tonnerre, ministre de la Marine et des Colonies, et le comte de Peyronnet, garde des Sceaux des pièces de procédure pour une demande d’annulation devant la cour de Cassation d’un arrêt de la cour royale de la Martinique rendu contre Fabien et Bissette..., 1928, 12 pages. — Pétition des hommes de couleur de la Guadeloupe contre..., 1829, 9 p. — Martyrologe colonial. Tableau de l’esclavage aux colonies françaises, publications de la Revue abolitioniste (sic), Paris, 1, cité Bergère, 1847.

SOURCES : La Fraternité de 1845, année 1847. — Cour des Pairs. Procès politiques, 1830-1835, Inventaire dressé par J. Charon-Bordas, Paris, Archives Nationales, 1983, CC 547 d 1, p. 164-170 ; 551 d. 1, p. 1082-1086.

Version imprimable Signaler un complément