BILLOT

Né vers 1818 ; cordonnier, ; de l’« Union des Associations de Travailleurs » en 1849.

Billot fut un de ceux qui, avec Jeanne Deroin, rédigèrent les statuts de l’« Union des Associations de Travailleurs » (22 novembre 1849). Comme tous les responsables de cette organisation, il comparut en novembre 1850 devant les Assises de la Seine. Il fut condamné à trois ans de prison. On lui fit sans doute payer un jeu de mots auquel il s’était livré, selon Lefrançais, au moment de l’instruction. Il aurait, en effet, dit au greffier : « Mon nom s’écrit comme le billot sur lequel tu porteras ta tête un jour, citoyen. » Voir Deroin Jeanne*

Un Billot fut coïnculpé en 1847 dans l’affaire des bombes incendiaires.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article26629, notice BILLOT , version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 6 mai 2017.

SOURCES : G. Lefrançais, Souvenirs d’un Révolutionnaire Bibl. des « Temps nouveaux », n° 27, Bruxelles s. d., préface de L. Descaves, fév. 1902, XII + 604 p., rééd. Paris, SEF/Tête de Feuilles, 1972. (pp. 134 à 137). — J. Gaumont, Histoire générale de la Coopération en France, (T. 1), Paris, Fédération Nationale des coopératives de consommation, 1924. — Journal des débats, 13, 14, 17 octobre 1847.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément