BERNARD G

Forgeron, il fut délégué début mars 1848 par sa corporation pour la représenter à la Commission du gouvernement pour les travailleurs, dite « Commission du Luxembourg ». Son nom fut tiré au sort pour la désignation du Comité permanent chargé d’assister à l’ensemble des travaux des diverses instances.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article26330, notice BERNARD G , version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 20 février 2009.

SOURCES : Rémy Gossez, Les Ouvriers de Paris. Livre premier : L’organisation, 1848-1851, Paris, Société d’Histoire de la Révolution de 1848, 1967 (tomme XXIV de la Bibliothèque de la Révolution de 1848), p. 240. — Note de M. Cordillot.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément