BELLONAY Joseph

Ouvrier tailleur à Paris, Joseph Bellonay fut l’un des dirigeants de la grève qui dura depuis le milieu de juillet jusqu’au début de septembre 1840, plus ou moins longtemps selon les ateliers. Il s’agissait d’obtenir une augmentation des salaires à la journée ou des façons. Bellonay fut condamné à trois mois de prison et à deux ans de surveillance par la police. Avec lui, une douzaine de ses camarades furent frappés de peines allant d’un mois à trois ans de prison. Voir Suireau* et Troncin*.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article26174, notice BELLONAY Joseph , version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 20 février 2009.

SOURCES : Gazette des Tribunaux, n°s du 19 juillet au 15 octobre 1840.)

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément