COTASSON Louis, Edgard

Né le 8 janvier 1899 à Châteauneuf-sur-Charente (Charente) ; ouvrier électricien au métropolitain de Paris ; militant syndicaliste et socialiste.

Après avoir servi trois années dans les Équipages de la Flotte, Louis Cotasson entra en mars 1920 comme électricien à la Compagnie du chemin de fer du Nord-Sud, à Paris. Militant de la 6e section socialiste de Paris, il signa le manifeste du Comité pour la Reconstruction de l’Internationale avant le congrès de Tours (décembre 1920). En 1921 et 1922, il était secrétaire de la Fédération de la Seine des Jeunesses socialistes, et il siégea en 1923 et 1925 à la commission exécutive de la Fédération départementale socialiste SFIO. Le 1er juillet 1925, il fut mis en disponibilité — jusqu’au 1er novembre 1926, puis à nouveau du 15 décembre 1927 au 17 juin 1929, il était alors affecté en théorie à la station de la Porte de Versailles — pour se consacrer à ses responsabilités syndicales, comme secrétaire adjoint permanent du syndicat général des ouvriers et employés des chemins de fer métropolitains de la CGT. En 1932, il était en outre membre de la commission exécutive de la Fédération nationale des moyens de transports et siégeait à la commission administrative de l’Union des syndicats confédérés de la Seine. Collaborateur régulier du Peuple, il était en même temps vice-président de la société de secours mutuels « Le Travailleur ». Le congrès de la Fédération CGT des Transports, réunie à Toulouse du 29 février au 1er mars 1936, l’élut secrétaire administratif et trésorier aux côtés de Garcias (secrétaire), Gautron (archiviste), Jaccoud (secrétaire général), Leclaire (secrétaire), Lochard (trésorier adjoint) et Molard (secrétaire adjoint).
Candidat de la SFIO aux élections municipales de mai 1929 dans le quartier de l’Odéon, il recueillit 338 voix sur 4 064 inscrits.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article2559, notice COTASSON Louis, Edgard, version mise en ligne le 30 juin 2008, dernière modification le 30 juin 2012.

SOURCES : Arch. PPo. Ba/1686, décembre 1932. — Arch. J. Zyromski, dossier Fédération de la Seine. — Le Travailleur parisien, 1929-1933. — La Voix du Peuple, mars 1936. — Le Temps, 7 mai 1929.

Version imprimable Signaler un complément