AYMON Antoine (ou AYMOND)

Né vers 1809, ouvrier voilier, Aymon résidait à Marseille (Bouches-du-Rhône) en 1848. Membre de la Garde nationale, il se fit incorporer dans l’artillerie peu avant l’insurrection du 22 juin. Accusé tout comme son frère Basile d’y avoir pris une part active, il fut arrêté le 24 juin 1848 à Marseille pour avoir participé à l’insurrection et condamné par la cour d’assises de la Drôme, le 12 août 1849, à quatre ans (ou cinq ans) d’emprisonnement à Belle-Île-en-Mer (Morbihan). Voir Michel Balajat*

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article25512, notice AYMON Antoine (ou AYMOND), version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 20 février 2009.

SOURCES : Cour d’assises de la Drôme. Procès des accusés de juin de Marseille, Marseille, impr. nationale-association d’ouvriers, 1849. — Arch. Dép. Bouches-du-Rhône, M 6/103, lettre du commissaire de police au maire, du 4 novembre 1853. — Arch. Dép. Morbihan, série Y, écrou 153. — Notes de M. Cordillot et J.-Y. Mollier.

Version imprimable Signaler un complément