AVRIL Victor

Il fut l’un des rédacteurs des Veillées du peuple. Journal mensuel de la Démocratie socialiste, auquel participa Auguste Blanqui et dont seuls deux numéros, parus en novembre 1849 et mars 1850, sont connus.

Il a été membre de l’équipe de la Voix du Peuple, le journal de Proudhon, et, d’après ce dernier, il avait une belle plume.

Ste Pélagie, 17 9bre[novembre] 1849.

Proudhon à A M. GUILLEMIN

(…) "La guerre avec la Montagne est à son paroxisme. Nous tiendrons bon : Darimon, Victor Avril, Crétin, Chevé, tout le monde est résolu, et je donne l’exemple. En six semaines ce sera fait : nous les aurons mangés. Blanqui et Raspail se rangent de notre côté : mardi prochain, je dois avoir une entrevue avec le Préfet de police, Carlier, à l’effet d’obtenir pour Blanqui l’autorisation d’écrire et imprimer. Il me paraît que le Gouvernement se résigne à la république, et qu’on ne songe plus qu’à rendre la Sociale la plus bénigne possible.

(…) Notre tirage se soutient : la Voix du Peuple, depuis l’adjonction de V. Avril est en force ; sa rédaction est décidément supérieure. On n’est pas encore revenu de la surprise que causent les Confessions, et notre tactique : quinze jours suffiront au public pour nous comprendre. J’ose dire, que si le statu quo dure encore six semaines, le Socialisme et la République sont sauvés. —
La Bourgeoisie saura à quoi s’en tenir."

Cette lettre a été éditée par M. Edouard Droz dans Lettres à Gustave Chaudey et à divers comtois, imp. Dodivers, 1911.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article25505, notice AVRIL Victor, version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 25 mai 2013.

SOURCES : Les Révolutions du XIXe siècle. 1848 (catalogue), Paris, EDHIS, s. d. — Notes de R. Skoutelsky et de H. Trinquier.

Version imprimable Signaler un complément