AUDRY Ferdinand

Des lettres signées de lui entre 1838 et 1841 avaient été trouvées au domicile de Dupoty à l’occasion de l’affaire Quenisset (13 septembre 1841). Il y a sans doute identité avec l’autre Audry Ferdinand*, ci-dessus et peut-être aussi avec Audry Joseph Ferdinand*, ci-dessous.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article25408, notice AUDRY Ferdinand, version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 20 février 2009.

SOURCES : Cour des Pairs. Procès politiques, 1835-1848 Inventaire dressé par J. Charon-Bordas, Paris, Archives Nationales, 1984. CC 786 (1e liasse). — Notes de J. Risacher.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément