AUCLERC François ou AUCLAIRE François

Né en 1815 à Montluçon (Allier), garçon maçon à Paris en 1834, François Auclerc prit une part active à l’insurrection d’avril 1834. Il fut arrêté le 13 près du Pont-Marie armé d’une baïonnette qu’il essaya de cacher. Il donna une fausse adresse, et réussi à s’échapper. Absent, il bénéficia d’un non-lieu à suivre qui fut prononcé à son égard avant l’ouverture des débats. L’orthographe Auclaire est celui de la Cour des Pairs.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article25384, notice AUCLERC François ou AUCLAIRE François , version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 20 février 2009.

SOURCES : Arch. P.Po., A a/422. — Cour des Pairs, Affaire du mois d’avril 1834. Rapport fait à la Cour des Pairs par M. Girod (de l’Ain), Imprimerie royale, Paris, 1834-1836. — Cour des Pairs, Procès politiques, 1830-1835, Inventaire dressé par J. Charon-Bordas, Paris, Archives Nationales, 1983. CC 610 d 1. — Notes de R. Shapira.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément