ANGARD Jean, Henry

Par Jean-Claude Vimont

Né en 1807, doreur parisien.

Jean Angard fut arrêté à vingt-quatre ans à pour provocation et attaques avec violences envers la force publique. Il fut condamné par la cour d’Assises de la Seine — ce qui était reconnaître le caractère politique de ses délits — le 18 mai 1831 à six mois de prison. Il fut incarcéré à Sainte-Pélagie du 23 juin 1831 jusqu’au 13 novembre 1831. C’est sans doute lui qui sous le nom de Angard Jean, Henry, Auguste, fabricant de clous dorés, fut inculpé à la suite des journées insurrectionnelles des 12 et 13 mai 1839 et fit l’objet d’un non-lieu.
Angard et « Andebrand* » seraient-ils un seul et même personnage ?

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article25172, notice ANGARD Jean, Henry par Jean-Claude Vimont, version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 12 septembre 2016.

Par Jean-Claude Vimont

SOURCES : Arch. Dép. Paris (Seine), DY8. — Cour des Pairs. Procès politiques, 1835-1848 Inventaire dressé par J. Charon-Bordas, Paris, Archives Nationales, 1984. CC 735 n° 107. — Notes de J. Risacher.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément