AMBONVILLE

Instituteur à Rozières (aujourd’hui Sommevoire, Haute-Marne), Ambonville fut révoqué de ses fonctions le 4 mars 1850, par le préfet, sous prétexte qu’il faisait une active propagande socialiste.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article25090, notice AMBONVILLE , version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 14 novembre 2017.

SOURCES : Arch. Dép. Haute-Marne, 34 T. 7. — Le Bien Public, journal de Chaumont, 15 mars 1850.

Version imprimable Signaler un complément