BOUVY Henri, Paul, Émile

Par Daniel Grason

Né le 26 septembre 1903 à Courville arrondissement de Reims (Marne), mort le 6 septembre 1953 à Paris XIVe arr. ; ouvrier à la voierie ; militant communiste ; volontaire en Espagne républicaine.

Fils de Maurice, employé des chemins de fer et d’Ezilda, née Gobert, Henri Bouvy effectua son service militaire dans la cavalerie. Il vint en région parisienne, demeura 83 Rue de Frileuse à Gentilly (Seine, Val-de-Marne). Le 1er octobre 1934, il fut embauché comme ouvrier au service voierie de la municipalité communiste. Il adhéra au parti communiste, fut un militant actif du rayon de Gentilly de la région Paris-Sud, participa aux différentes manifestations. Le 3 avril 1937, il épousa Georgette Marais.

Il s’engagea dans les Brigades internationales de l’armée républicaine espagnole, arriva le 8 octobre 1937. Il fut rapatrié lors du retrait des Brigadistes en novembre 1938. Il reprit son poste de travail à la ville. Après la dissolution du parti communiste en septembre 1939, sans renier son appartenance politique, il ne se manifesta pas. En janvier 1942, le couple déménagea au 65 bis Rue de Montrouge dans la même ville, sa femme Georgette y était concierge.

Le chef de service d’Henri Bouvy écrivit un rapport défavorable sur son activité professionnelle, de plus il lui manifestait disait-il de mauvais sentiments, aucun motif politique n’était invoqué. Par arrêté municipal du 24 février 1942, il était licencié, la mesure fut effective le 1er avril.

Sans emploi, Henri Bouvy signa un contrat de travail pour travailler en Allemagne, il obtint un passeport. Les Renseignements généraux consultés qui connaissaient son passé n’y firent pas obstacle. En octobre 1942, il travaillait à Berlin.

Il mourut le 6 septembre 1953 à Paris.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article2505, notice BOUVY Henri, Paul, Émile par Daniel Grason, version mise en ligne le 26 août 2009, dernière modification le 30 août 2013.

Par Daniel Grason

SOURCES : Arch. AVER. – Arch. RGASPI 545.6.1038 liste des Brigadistes français en Espagne républicaine, fiches individuelles 31 décembre 1937, Inventaire général du 4 mai 1938. – Arch. PPo., RG77W 116. – État civil, Courville.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément