ALLÈGRE Jean-Marie

Membre du degré préparatoire et du comité des enseignants organisés par les saint-simoniens à Toulon (Var) en 1831, Jean-Marie Allègre est peut-être identifiable à cet Allègre, député en 1849, dont Enfantin* parle dans une lettre à Lamartine : sauf erreur d’Enfantin, il s’agirait de l’avocat républicain Jean-Marie Allègre, né à Guéret (Creuse) en 1793, mort à La Courtine (Creuse) en 1869, qui fut en effet député à la Constituante sous la Seconde République, où il vota avec la gauche, mais soutint Cavaignac, et rentra dans la vie privée après le coup d’État bonapartiste.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article25047, notice ALLÈGRE Jean-Marie, version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 20 février 2009.

SOURCE : Bibl. de l’Arsenal, Fonds Enfantin, ms. 7 601/19, 7 726/71, 7 793/46. — Notes de Ph. Régnier.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément