AILHON Henri, Auguste ou AILLONS Henri, dit Le Chariton

Né vers 1808 à Marseille (Bouches-du-Rhône).
Habitant de Marseille où il était ouvrier boulanger. Montagnard jugé très dangereux, Henri Ailhon avait été, en 1852, condamné à l’internement par la Commission mixte des Bouches-du-Rhône, puis gracié et placé sous surveillance policière. Il était, en 1853, chef de section dans la société secrète en rapport avec un comité de Londres dont Lauzun était membre correspondant à Marseille. Ceci ne l’empêcha pas d’être élu président de la société de secours mutuels dite des Enfants de Saint Honoré en septembre de la même année. Voir Lauzun Louis*, Michel Gabriel*

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article24965, notice AILHON Henri, Auguste ou AILLONS Henri, dit Le Chariton, version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 20 février 2009.

SOURCE : Arch. Dép. Bouches-du-Rhône, M 6/103 et M 6/356.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément