AICARD

Ouvrier de Toulon (Var). Aussitôt après la révolution de Février 1848, Aicard fut président du cercle des Travailleurs de l’Ère nouvelle. En avril de la même année, il signa une proclamation commune à plusieurs associations ouvrières de Toulon. (Journal de l’avocat Germain. Manuscrit du Musée du Vieux Toulon). Voir (pour le cercle des Travailleurs de l’Ère nouvelle) L. Pélabon*, L. Ricard* et les signataires de la proclamation : Blanc*, Dauphin*, Dollé*, Donnadey*, Ferrand*, Harbaville*, Ledroit*, Pacini*, Pélabon*, Tanneron*, Villamus*.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article24959, notice AICARD, version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 20 février 2009.

SOURCE : Journal de l’avocat Germain (Manuscrit du Musée du Vieux-Toulon.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément