Né le 24 août 1935 à Malakoff (Seine, Hauts-de-Seine) ; ouvrière câbleuse ; syndicaliste CGT, membre de la commission exécutive de la Fédération des Métaux ; membre du secrétariat de la fédération PCF de Seine-Sud puis du Val-de-Marne (1961-1976).

Née d’un père ouvrier outilleur et d’une mère sans profession, Liliane Garcia, née Grelot, était titulaire du certificat d’études primaires et d’un CAP. Ouvrière câbleuse (gainière puis contrôleuse), elle travailla à la CSF de Malakoff. Elle rejoignit l’UJRF en 1950 et se rendit cette même année au Festival mondial de la jeunesse de Berlin. Elle adhéra au Parti communiste en 1952 et à la CGT en 1953. Dans le parti, elle suivit une école de section en 1953 et une école fédérale en 1957. Membre du bureau national de l’UJFF à la fin des années 1950, elle appartint également au comité puis, à partir de 1957, au bureau de la section communiste de Malakoff, et en fut trésorière. Militante syndicale dans son entreprise, elle fit partie de la commission exécutive de la Fédération CGT des Métaux entre 1960 et 1964.
En 1961, Liliane Garcia fit son entrée au comité de la fédération PCF Seine-Sud. Dès l’année suivante elle siégea au bureau fédéral, comme responsable du « travail dans les entreprises à main-d’œuvre féminine » et des journaux de cellule. En 1964, après avoir suivi une école centrale d’un mois, elle entra au secrétariat de la fédération, se chargeant du travail parmi les femmes. Elle continua de siéger au secrétariat fédéral jusqu’en 1976. Elle continua de siéger au bureau fédéral PCF du Val-de-Marne jusqu’en 1996, puis au comité fédéral.
Elle se maria une première fois avec un ouvrier tôlier, membre du PCF, et eut un enfant. À partir de la fin des années 1960, Liliane Garcia fut la compagne de Georges Marchais, qu’elle avait rencontré dans ses activités militantes, à Malakoff et dans les organismes de la fédération Seine-Sud. Ils se marièrent le 18 février 1977 à Champigny (Val-de-Marne) et eurent un fils.

SOURCES : Arch. comité national du PCF – Arch. de la fédération communiste du Val-de-Marne – Ph. Robrieux, Histoire intérieure du PCF, op. cit. – Notes de Slava Liszek.

Paul Boulland, Slava Liszek

Version imprimable de cet article Version imprimable