GAILLARD Paul, Jean

Par Maurice Moissonnier

Né le 29 mai 1917 à Lyon, IIIe arr. (Rhône), mort le 22 novembre 1998 à Cremeaux (Loire) ; ouvrier du textile puis employé municipal ; militant communiste et syndicaliste CGT du Rhône ; résistant.

Paul Gaillard adhéra très jeune, en 1932, aux Jeunesses communistes, puis en 1934 au Parti communiste. À la fin de l’année 1937, lorsqu’il partit pour l’armée, il venait d’être élu secrétaire régional des JC. Après la guerre 1939-1940, il milita clandestinement à Lyon avec Victor Joannès* et Pierre Georges* (colonel Fabien). Il fut successivement « interrégional » à Toulouse, Marseille, Nîmes et Montpellier, puis adjoint de Roger Roucaute* au comité militaire de la zone sud des FTP.

À la Libération, il exerça de 1945 à 1946 les fonctions d’administrateur de l’hebdomadaire France d’abord, puis, de 1947 à 1950, il fut secrétaire du syndicat CGT lyonnais des textiles et apprêts. De 1951 à 1957, après avoir changé d’emploi, il entra au bureau du syndicat des municipaux lyonnais.
Paul Gaillard s’était marié en juillet 1939 avec Marie Baptistine Dallière.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article24923, notice GAILLARD Paul, Jean par Maurice Moissonnier, version mise en ligne le 10 mars 2009, dernière modification le 8 avril 2009.

Par Maurice Moissonnier

SOURCES : Réponse à un questionnaire biographique. — État civil de Lyon.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément