FABRE Alfred

Par Gilles Morin

Instituteur ; secrétaire de la fédération socialiste SFIO des Alpes-Maritimes (1954-1961).

Militant socialiste niçois, Alfred Fabre était délégué à la propagande et à l’organisation, comme secrétaire adjoint de la fédération SFIO des Alpes-Maritimes, de 1949 à 1953 au moins. Il se disait « militant depuis 30 ans » en juillet 1954. Il fut alors désigné secrétaire de la fédération, fonction qu’il conserva jusqu’en 1961, et, à ce titre, fut délégué aux congrès nationaux de la SFIO en 1960 et 1961.

Alfred Fabre eut un différend avec Henri Carbuccia qui lui succéda au secrétariat fédéral et ce dernier démissionna provisoirement de ses fonctions en septembre 1964, après eu un blâme donné par la commission fédérale des conflits.

Fin 1964, Alfred Fabre appartenait au comité départemental du club fondé par Gaston Defferre, « Horizon 80 ».

Il se confond probablement avec le candidat aux élections cantonales de 1951 à Roquesteron.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article24797, notice FABRE Alfred par Gilles Morin, version mise en ligne le 2 mars 2009, dernière modification le 2 mars 2009.

Par Gilles Morin

SOURCES : Arch. Nat., F7/15463 ; F/1CII/201 ; F/1cIV/157. — Arch. OURS, dossiers Alpes-Maritimes et AGM 141. — Arch. mun. Marseille, 100 II 341.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément