HAMELIN Eugène, Rodophe

Par Claude Pennetier

Né le 7 novembre 1866 à Arpajon (Seine-et-Oise, Essonne) ; terrassier puis fossoyeur ; militant socialiste SFIO, communiste puis socialiste-communiste ; conseiller municipal du Kremlin-Bicêtre (Seine, Val-de-Marne).

Fils d’un ouvrier cordonnier, Eugène Hamelin, terrassier puis fossoyeur à la préfecture de la Seine, avait déjà été conseiller municipal socialiste du Kremlin-Bicêtre en 1908 et 1912 et conserva son siège (17e/20) dans la première section le 7 décembre 1919.

Il suivit vraisemblablement le même itinéraire politique que le maire Georges Gérard : adhésion au Parti communiste après le congrès de Tours (décembre 1920), rupture en 1923 et affiliation à l’Union socialiste-communiste. En effet, il fut réélu le 10 mai 1925 (4e/20) et le 5 mai 1929 (13e/27) sur la liste du maire sortant. Non candidat au scrutin suivant, il n’était plus électeur dans la commune en 1935.

Eugène Hamelin, selon le recensement de 1921, sans doute veuf, vivait avec ses trois enfants : André, né en 1902 à Villejuif, postier ; Gaston né en 1905 dans la commune, peintre en bâtiment ; sa fille née en 1894 à Paris et son petit-fils Georges né en 1918 à Paris également.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article24668, notice HAMELIN Eugène, Rodophe par Claude Pennetier, version mise en ligne le 22 février 2009, dernière modification le 20 octobre 2009.

Par Claude Pennetier

SOURCES : Arch. Paris, DM3 ; versement 10451/76/1 ; listes électorales et nominatives. — Renseignements recueillis par Michèle Rault et Nathalie Viet-Depaule. — État civil d’Arpajon.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément