ESNAULT Liliane [née TÉTARD Liliane, Marcelle]

Par Claude Pennetier

Née le 2 décembre 1922 à Paris (IIIe arr.), morte le 11 février 1993 à Ivry-sur-Seine (Val-de-Marne) ; assistante sociale ; militante communiste d’Ivry-sur-Seine.

Titulaire d’un diplôme d’État d’infirmière hospitalière en octobre 1944 et d’un diplôme d’état d’assistante sociale en avril 1946, Liliane Tétard avait travaillé comme conseillère du travail à la Snecma Kellermann (Paris XIIIe arr.) de juin 1946 à septembre 1947, avant d’œuvrer avec le même titre pour la société des aéroplanes Voisin à Issy-les-Moulineaux (Seine, Hauts-de-Seine) de septembre 1947 à novembre 1951. Elle devint alors infirmière chef responsable du service médical de la Société des aéroplanes Voisin jusqu’à la fermeture de l’usine en janvier 1958. La ville d’Ivry la recruta alors comme responsable des services sociaux.

Elle s’était mariée le 4 avril 1968 à Ivry avec le responsable communiste Paul Esnault. Ils eurent une fille Hélène, née en juillet 1953 à Paris 1er arr.

Avec son mari, elle fut parmi les créateurs du courant rénovateur communiste dans le Val-de-Marne. Ils participèrent très activement à la campagne présidentielle de Pierre Juquin* en 1988. Ils furent animateurs des Comités d’initiative pour une nouvelle politique à gauche qui faisaient suite aux Comités Juquin, puis ils militèrent au Mouvement des rénovateurs communistes.

Paul Esnault mourut le 10 décembre 1989 à Ivry. Liliane Esnault ne lui survécut qu’un peu plus de trois ans. Elle avait pris sa retraite en février 1968 mais avait continué à s’occuper des problèmes de solidarité dans le cadre du Secours populaire. Personnalité intense et combative, elle accompagnait avec passion son éloignement du Parti communiste et son engagement dans une nouvelle mouvance refondatrice.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article24652, notice ESNAULT Liliane [née TÉTARD Liliane, Marcelle] par Claude Pennetier, version mise en ligne le 22 février 2009, dernière modification le 13 novembre 2017.

Par Claude Pennetier

SOURCE : Notice de Paul Esnault.

Version imprimable Signaler un complément