GENEVOIS Louis, Antoine, Jean, Pierre

Par Jacques Girault

Né le 5 mars 1900 à Bayonne (Pyrénées-Atlantique), mort le 9 juin 1989 à Paris (XVIe arr.) ; professeur ; résistant ; militant syndicaliste à Bordeaux (Gironde).

Fils d’un professeur d’allemand au lycée de Bayonne et d’une mère originaire de Suisse alémanique qui lui parlait en allemand, Louis Genevois entra à l’École normale supérieure (sciences) en 1920. Professeur de chimie biologique, spécialisé en physiologie végétale à la Faculté des Sciences de Bordeaux, il fut à l’origine de nombreuses applications particulièrement en œnologie. Bon connaisseur de la vie politique en Allemagne, il milita activement dans le Comité de vigilance des intellectuels antifascistes. Il était le secrétaire local du syndicat des professeurs de l’enseignement supérieur à la fin des années 1930. Dès octobre 1940, affilié à un réseau de renseignements, il participa à la Résistance en Gironde. Arrêté, ainsi que d’autres membres du réseau, le 11 juin 1942, il fut relâché, faute de preuves, le 15 septembre.

Louis Genevois reprit son activité militante après la guerre et partit à la retraite en 1967. Il vécut alors à Paris.

En 1987, Louis Genevois signa, avec Michel Slitinsky et Serge Klarsfeld, dans le cadre de l’Association des familles et amis des victimes de l’administration de Vichy (Mérignac, Gironde), une brochure de 19 pages sous le titre L’Affaire Papon repart.

Marié en septembre 1930 à Bordeaux, Genevois se remaria en décembre 1978 à Paris (XVIe arr.).

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article24605, notice GENEVOIS Louis, Antoine, Jean, Pierre par Jacques Girault, version mise en ligne le 18 février 2009, dernière modification le 18 février 2009.

Par Jacques Girault

ŒUVRE : Le fichier de la BNF comporte 25 titres, dont un Traité de chimie biologique, paru au PUF en 1957, réédité en 1963 (deux tomes), plusieurs articles, contributions ou communications scientifiques.

SOURCES : Arch. Nat, F/17 25207 (dossier Daudin), 28916. — Article de Pierre Flottes dans le Bulletin de l’Association amicale des anciens élèves de l’ENS en 1991.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément