MONGUILLON Robert, Constant, Albert

Par Jean Maitron

Né le 7 juillet 1898 à Chantenay-Villedieu (Sarthe), mort le 29 septembre 1983 au Havre (Seine-Maritime) ; fonctionnaire des Finances ; militant syndicaliste et socialiste ; maire du Havre de 1959 à 1965.

Robert Montguillon était le fils d’un instituteur adjoint et d’une institutrice.
Après des études primaires supérieures à Mamers et à l’École normale du Mans (Sarthe), il fit toute sa carrière dans les services extérieurs du Trésor (Finances) dépendant de la direction de la comptabilité publique ; il fut successivement commis, chef de service, inspecteur, inspecteur central, receveur-percepteur, trésorier principal des finances et fut en poste à Mamers (Sarthe), Bar-sur-Aube et Troyes (Aube), Senlis (Oise), Nantes (Loire-Atlantique) et Le Havre (Seine-Maritime).

Militant CGT du syndicat national des Services extérieurs du Trésor dès 1926, Robert Monguillon fut rapporteur général de 1936 à 1939, délégué aux grèves ouvrières de 1936 dans l’Oise, secrétaire général de 1939 à 1940 puis en 1945-1946 et président de la Fédération du Trésor en 1945. Il fut délégué élu aux commissions paritaires, techniques et aux conseils de discipline. A partir de 1970, il fut délégué régional de la Fédération générale des retraités civils et militaires (FGR-Normandie) et membre de la commission exécutive nationale. Il fit partie de missions d’études aux USA, en Israël, en Allemagne fédérale et en Autriche.

Vice-président de la Mutuelle du Trésor de 1947 à 1964, il fut président du comité de gestion des œuvres sociales des hospitaliers, région de Normandie, de 1960 à 1965.

Membre du Parti socialiste SFIO, Robert Monguillon fut candidat à de nombreux scrutins cantonaux dans l’Oise. Conseiller municipal du Havre de 1947 à 1959, maire du Havre de 1959 à 1965, il fut délégué élu à la Fédération des maires socialistes. Il fut également délégué départemental de l’Éducation nationale de 1947 à 1969.

Un responsable, au niveau du Syndicat national FO des services du Trésor, nommé Monguillon, prit part à deux congrès confédéraux de Force Ouvrière. En 1950, il représenta la section du Vaucluse de ce syndicat et en 1952, celle de l’Ille-et-Vilaine. Il s’agit très probablement de la même personne.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article24507, notice MONGUILLON Robert, Constant, Albert par Jean Maitron, version mise en ligne le 11 février 2009, dernière modification le 19 juin 2011.

Par Jean Maitron

SOURCES : L’Écho républicain, 17 octobre 1931, 1er avril et 17 avril 1937. — Annuaire général des Finances de 1937. — Lettre de R. Monguillon à Jean Maitron (1975). — État civil. — Comptes rendus des congrès confédéraux de Force Ouvrière de 1950 et de 1952. — Notes de Louis Botella.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément