BACHELET Pierre, Auguste, Étienne

Né le 30 novembre 1809 à Rouen (Seine-Inférieure) ; avoué ; républicain, opposant au Second Empire ; juge de paix sous la Commune de Paris.

Conseiller municipal de Rouen en 1848, il fut choisi comme candidat par le Comité central démocratique à l’Assemblée législative en 1849. Avoué du IVe arrondissement (actuel Ier), il avait été condamné à trois reprises en 1849 (affaire de la Solidarité républicaine, 8 mois de prison et 100F d’amende) et 1850 (6 mois de prison pour cris séditieux et un mois pour outrage à magistrat), il fut expulsé de France au lendemain du coup d’État du 2 décembre 1851.

Il se réfugia alors à Guernesey, puis en Belgique.
Il revint ultérieurement s’installer à Paris, où après avoir vendu son étude il se fit agent d’affaires. Par arrêté du Comité de salut public en date du 11 mai 1871, Bachelet, « ancien avoué de la République, proscrit de décembre 1851 », fut nommé juge de paix du IVe arr. de Paris.

Le 13 juillet 1871, la 10e Chambre du tribunal correctionnel de la Seine le condamna à trois mois de prison pour « usurpation de fonctions ».

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article24471, notice BACHELET Pierre, Auguste, Étienne, version mise en ligne le 9 février 2009, dernière modification le 27 septembre 2018.

SOURCES : Arch. Nat., BB 24/770, état n° 3, 14 mai 1872. —Journal Officiel de la Commune, 12 mai 1871, réimpression, Paris, V. Bunel, éditeur, 1872. — Gazette des Tribunaux, 4 juin 1871.— Marcel Boivin, Le Mouvement ouvrier dans la région de Rouen, 1851-1876, Rouen, PUR, 1989. — Note de M. Cordillot.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément