ARRAEZ Louis

Par Pierre Vincent

Né le 31 septembre 1944 à Aïn-Temouchent (Algérie) ; membre de la commission exécutive de la Fédération CGT des cheminots de 1979 à 2000 ; militant communiste.

Ayant commencé sa vie professionnelle comme ouvrier dans la chaussure à Romans (Drôme), Louis Arraez y avait connu sa première grève. Il entra à la SNCF comme homme d’équipe en 1966 à Suresnes-Puteaux (Hauts-de-Seine) et devint facteur aux écritures, puis choisit la spécialité douane. Il fut intégré au Service national des messageries (SERNAM).
Dès son entrée au chemin de fer, il se syndiqua à la CGT et devint collecteur. Il occupa plusieurs fonctions de délégué : comité mixte, comité régional des activités sociales (CRAS), et fut élu au comité exécutif du SERNAM. Parallèlement il suivit plusieurs niveaux de formation tant sur le plan fédéral que confédéral. Responsable du comité technique national SERNAM en 1976, il eut, par la suite, la responsabilité des Réseaux secondaires, du suivi des structures CGT dans les filiales SNCF et des Wagons-Lits.
Membre de l’Union interfédérale des transports (UIT) dès sa création, il fut également secrétaire du comité de groupe. À son départ en retraite, il occupa des responsabilités à l’Union fédérale des retraités (UFR).
Adhérent du PCF depuis 1971, il fut, sans succès, candidat aux élections municipales à Suresnes en 1983 et aux élections cantonales au Cateau-Cambrésis (Nord) en 1998.
Il fut également éducateur sportif (football) à la Fédération sportive et gymnique du travail (FSGT).
Louis Arraez est marié et père de trois enfants.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article243, notice ARRAEZ Louis par Pierre Vincent, version mise en ligne le 30 juin 2008, dernière modification le 23 juin 2012.

Par Pierre Vincent

SOURCES : Arch. Fédération CGT des cheminots. — Comptes rendus des congrès fédéraux. — Notes de Jean-Pierre Bonnet.

Version imprimable Signaler un complément