EGLOFFE Jean, Léon

Par Jacques Girault

Né le 9 août 1928 à Nancy (Meurthe-et-Moselle), mort le 11 novembre 1990 à Nancy ; professeur ; syndicaliste ; militant communiste en Meurthe-et-Moselle.

Fils d’un maçon, Jean Egloffe (parfois orthographié Egloff) effectua son service militaire en Afrique du Nord comme soldat de deuxième classe de 1954 à 1956. Il devint professeur dans l’enseignement technique et enseignait au collège d’enseignement technique de Toul (Meurthe-et-Moselle) où il habitait dans le quartier d’Ecrouves.

Egloffe se maria en avril 1953 à Épinal (Vosges) avec une institutrice catholique, sympathisante communiste. Le couple avait trois enfants. Il se remaria en juin 1983 à Beuvezin (Meurthe-et-Moselle).
Egloffe, membre du Syndicat national de l’enseignement technique professionnel-CGT, membre du bureau syndical de son établissement, secrétaire départemental du SNETP-CGT, membre du bureau de l’Union départementale CGT, était responsable de la formation professionnelle.
Egloffe adhéra au Parti communiste français en 1947 à Nancy et devint secrétaire politique de la section de Toul. Il entra au comité de la fédération communiste de la Meurthe-et-Moselle-Sud en 1970 et y resta jusqu’en 1979 où il demanda à ne pas être représenté pour "raisons personnelles".

Egloffe fut candidat au conseil général dans le canton de Toul-Sud en 1967 et dans les cantons Toul-Nord en 1970 (856 voix, 3e position au premier tour, 1 032 au deuxième tour), en 1973 (740 voix, 5e position), en 1976. Il fut le suppléant du candidat communiste aux élections législatives dans la circonscription de Toul en 1968, puis candidat titulaire en 1973 (41 432 inscrits, 4 488 voix, 4e position). Il conduisait la liste communiste aux élections municipales de Toul en 1977.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article24263, notice EGLOFFE Jean, Léon par Jacques Girault, version mise en ligne le 13 janvier 2009, dernière modification le 16 octobre 2019.

Par Jacques Girault

SOURCE : Arch. comité national du PCF.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément