ECKENSCHWILLER Conrad

Par François Prigent

Né le 20 février 1911 à Champigneulles (Meuthe-et-Moselle), mort le 10 janvier 1976 à Liffré (Ille-et-Vilaine) ; instituteur en Ille-et-Vilaine ; militant syndicaliste SNI.

Denise et Conrad Eckenscwiller dans leur école
Denise et Conrad Eckenscwiller dans leur école

Fils naturel de Marie Eckenschwiller, ancienne gouvernante dans une famille d’officiers, puis couturière. Syndicaliste SNI de sensibilité socialiste, proche de Georges Beauplet et Robert Le Foulgoc, Conrad Eckenschwiller, adhérent de la SFIO à la Libération, passa au PSU à Rennes en décembre 1960. Investi dans les filières laïques locales. Toujours militant de la section de Rennes en 1965, tout comme sa femme Denise née Gueguen, institutrice. Elle était née à Quimperlé ( Finistère ) le 18 mars 1914 dans une famille elle modeste ( Marine nationale, avec un père mort assez jeune ), ancienne élève de l’École Normale de Rennes, elle mourut à Saint Aubin du Cormier ( Ille-et-Vilaine ) le 29 septembre 2005.

Lors du congrès du Syndicat national des instituteurs (22-24 mars 1948), Conrad Eckenschwiller intervint sur la question laïque affirmant qu’il fallait « donner tous les crédits aux écoles publiques ».

Il mourut en 1976.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article24202, notice ECKENSCHWILLER Conrad par François Prigent, version mise en ligne le 8 janvier 2009, dernière modification le 28 janvier 2010.

Par François Prigent

Denise et Conrad Eckenscwiller dans leur école
Denise et Conrad Eckenscwiller dans leur école

SOURCES : Arch. Dép. d’Ille-et-Vilaine. — François Prigent, « Les réseaux socialistes PSU en Bretagne (1959-1981) : milieux partisans, passerelles vers le PS, rôle des chrétiens de gauche », in Tudi Kernalegenn, François Prigent Gilles Richard, Jacqueline Sainclivier (dir.), Le PSU vu d’en bas. Réseaux sociaux, mouvement politique, laboratoire d’idées (années 50 - années 80), Rennes, Presses Universitaires de Rennes, 2009, p. 41-54. — Presse syndicale. — Notes de Jacques Girault. — Renseignements fournis par son fils.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément