FORGUES Marcel, Louis

Par Jean Sagnes

Né le 30 avril 1902 à Saint-Geniès-le-Bas (aujourd’hui Saint-Geniès-de-Fontedit, Hérault), mort le 28 mars 1990 à Béziers (Hérault) ; ouvrier agricole ; militant communiste et syndicaliste CGT de l’Hérault ; maire d’Autignac (Hérault) de 1944 à 1947, conseiller général (1945-1949, 1963-1973).

Marcel Forgues en 1963
Marcel Forgues en 1963
Cliché fourni par son petit-fils Michel Alcaine

Fils d’un laitier, Marcel Forgues était, en 1919, membre des Jeunesses socialistes. Il adhéra au syndicat CGT des ouvriers agricoles en 1923 et, en 1925, au Parti communiste. Militant dans le PC et le syndicat (il était secrétaire de cette organisation en 1927), il fut soumis à la répression patronale. Boycotté par le patronat de Saint-Geniès, il dut souvent aller travailler dans les villages voisins de Laurens, d’Autignac et de Magalas. Il fut le fondateur en 1937 puis le président de la cave coopérative de vinification d’Autignac à 1939.

En 1957, il était secrétaire de la section communiste de Murviel-lès-Béziers qui groupait dix-sept cellules. Cette année-là, il fut candidat au conseil d’arrondissement dans ce même canton.

Le 30 août 1939, il fut arrêté pour distribution de tracts et apposition d’affiches. Il fut condamné à cinq mois de prison et à une amende de 500 F, si lourde qu’il dut vendre la petite maison qu’il possédait pour la payer. Libéré en mars 1940, il fut appelé aux armées et aussitôt dirigé sur un camp d’internement en tant que communiste. Mais la désorganisation des services militaires consécutive à l’invasion lui permit de se faire démobiliser à Uzerche et de revenir dans son village natal où il reconstitua la cellule communiste et fut en contact avec le maquis « Robert » stationné sur le territoire de la commune d’Aigues-Vives.

En août 1944, Marcel Forgues devint président du Comité de Libération d’Autignac. Il fut maire de cette commune du 13 mai 1945 au 4 octobre 1947, puis conseiller municipal de 1947 à 1953. Il fut conseiller général du canton de Murviel-lès-Béziers de 1945 à 1949 et de 1963 à 1973, date à laquelle il ne se représenta pas pour raison de santé.

Marcel Forgues était membre du comité fédéral du Parti communiste et trésorier de la Fédération départementale des exploitants agricoles de l’Hérault de 1945 à 1950. De 1961 à 1965, il présida la cave coopérative de vinification de Saint-Geniès-le-Bas et, de 1955 à 1985, il fut président de
la cave coopérative de distillation d’Autignac – qui regroupait trois communes et 2 800 adhérents. Il fut en outre élu à la Chambre d’agriculture le janvier 1983 et en devint le président deux mois plus tard au titre de doyen d’âge.

Il s’était marié en octobre 1921.

Marcel Forgues était chevalier du Mérite agricole.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article24154, notice FORGUES Marcel, Louis par Jean Sagnes, version mise en ligne le 3 janvier 2009, dernière modification le 10 mars 2010.

Par Jean Sagnes

Marcel Forgues en 1963
Marcel Forgues en 1963
Cliché fourni par son petit-fils Michel Alcaine

SOURCES : Le Travailleur du Languedoc, 1937. — Les Communistes de l’Hérault dans la Résistance, s.d. — Interview de M. Forgues en avril 1974. — Renseignements fournis par la mairie d’Autignac le 24 décembre 1985. — Renseignements communiqués par Henri Barthès, maire de Saint-Geniès-de-Fontedit, 2008. — État civil de Saint-Geniès-le-Bas. — Note de son petit-fils Michel Alcaine.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément