FAJARDIE Henri, Édouard

Par Claude Pennetier

Né le 11 août 1908 à Paris, mort le 2 mars 1975 à Paris ; militant socialiste du Cher ; linotypiste ; syndicaliste CGT puis FO du Cher, ensuite des Hauts-de-Seine.

De famille berrichonne, Henri Fajardie était linotypiste à La Dépêche du Berry de Bourges. Secrétaire de la 28e section de la Fédération française des travailleurs du Livre et secrétaire de l’Union locale des syndicats de Bourges en 1939, il devint, pendant la guerre, secrétaire de l’Union départementale des syndicats confédérés (légale) du Cher. Il participa à la Résistance dans le groupe FFI Nord-Indre.

Exclu de la CGT à la Libération pour sa participation au syndicalisme légal, Henri Fajardie travailla à Paris à la coopérative d’imprimerie « l’Émancipatrice ». Réintégré à la CGT-Force ouvrière, créée en avril 1948, il fut secrétaire du syndicat du Livre FO de la Région parisienne, à partir de 1952, et l’un des secrétaires, de 1956 à 1962, de la Fédération du Livre Force ouvrière dont le congrès constitutif eut lieu les 17 et 18 septembre 1949 à Paris. Henri Fajardie prit part, notamment, aux congrès confédéraux de 1954 et 1956.

Lors du congrès confédéral d’octobre 1956, Edouard Fajardie vota en faveur de la motion minoritaire sur l’Algérie, qui réclama la libre détermination du peuple algérien à disposer de lui-même, un cessez-le-feu et des négociations rapides entre la France et la nationalistes algériens.

Henri Fajardie était membre de la fédération socialiste du Cher avant la Seconde Guerre mondiale. Son fils, Roger Fajardie, fut secrétaire national du Parti socialiste.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article24036, notice FAJARDIE Henri, Édouard par Claude Pennetier, version mise en ligne le 30 décembre 2008, dernière modification le 16 octobre 2019.

Par Claude Pennetier

SOURCES : H. Coston, Dictionnaire de la politique française, t. III, Paris, 1979. — Renseignements fournis par Roger Fajardie. — Force Ouvrière, hebdomadaire de la CGT-FO, 22 septembre 1949, 3 avril 1973. — Comptes rendus des congrès confédéraux de 1954 et de 1956. — Notes de Louis Botella.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément