BENDER Charles, Georges

Par Claude Pennetier

Né le 9 juin 1905 à Paris (XXe arr.), mort le 31 août 1936 au Kremlin-Bicêtre (Seine, Val-de-Marne) ; employé du gaz ; conseiller municipal socialiste SFIO du Kremlin-Bicêtre.

Pupille de la Nation en date du 18 mars 1918, fils d’une ménagère originaire de Paris, Charles Bender fut employé à la maison Phasteau à Paris depuis 1918, valisier-malletier (1929-1930), mécanicien (1931), employé communal au Kremlin-Bicêtre en 1931-1934 puis contrôleur à la Société Éclairage, chauffage, force motrice (ECFM), qui exploitait une grande usine à Gennevilliers (Seine), et distribuait le gaz dans toute la proche banlieue.

Fondateur de l’Union sportive de Kremlin-Bicêtre puis son trésorier, il fut élu conseiller municipal socialiste SFIO du Kremlin-Bicêtre (Seine, Val-de-Marne) le 5 mai 1935, sur la liste dirigée par Georges Gérard, 26e sur 27. Il fut délégué sénatorial en 1938.

Marié le 2 février 1929 à Alfortville avec Louise Desmoulin, journalière, divorcé en 1932. Il vivait chez sa mère 16 rue de la Convention puis à son domicile 16 rue Danton. Il s’était remarié le 31 août 1936 avec une infirmière. Il était père d’un enfant

Mobilisé en 1939, il fut mis par le maire Georges Gérard sur la liste des conseillers qui pourraient être nommé par Vichy avec la mention "excellent collaborateur ; chargé de la jeunesse" et officiellement confirmé le 20 février 1942.

Charles Bender vécut au Kremlin-Bicêtre après guerre et jusqu’à son décès en 1986.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article23760, notice BENDER Charles, Georges par Claude Pennetier, version mise en ligne le 8 août 2009, dernière modification le 9 août 2009.

Par Claude Pennetier

SOURCES : Arch. Dép. Seine, DM3 ; Versement 10451/76/1 ; 100441/64/2 n°29 et n°49 ; listes électorales. — Arch. Com. Kremlin-Bicêtre. — Notes de Michèle Rault.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément