DUSSOUS Pierre, Roger

Par Louis Botella

Né le 14 septembre 1921 à Souché (Deux-Sèvres), mort le 21 mai 2011 à Niort (Deux-Sèvres) ; surveillant chef ; syndicaliste Force Ouvrière des Deux-Sèvres.

Pierre Dussous était le fils d’un voyageur de commerce. Il se maria le 22 septembre 1942 avec Colette Saint-Félix.
Il succéda à René Decemme à la fin des années 50 (En décembre 1958, selon l’Union départementale FO des Deux-Sèvres) au poste de secrétaire général de cette UD.

Il assuma cette fonction jusqu’en octobre 1981, selon l’UD des Deux-Sèvres, jusqu’au 28 mars 1982, selon FO Hebdo. Il fut alors remplacé par André Bodin.

Pierre Dussous fut également président de la Caisse primaire d’assurance maladie de Niort entre 1979 et 1996 et, pendant de nombreuses années, administrateur de l’hôpital de Niort où il s’éteignit le samedi 21 mai 2011.

Son acte de décès indique qu’il était surveillant chef retraité et qu’il mourut, veuf, à la maison de retraite Le Grand Cèdre.

Il assuma cette fonction jusqu’en octobre 1981, selon l’UD des Deux-Sèvres, le 28 mars 1982, selon FO Hebdo, il fut alors remplacé par André Bodin.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article23544, notice DUSSOUS Pierre, Roger par Louis Botella, version mise en ligne le 25 octobre 2008, dernière modification le 28 janvier 2013.

Par Louis Botella

SOURCES : Comptes rendus des congrès confédéraux de FO de 1959 à 1969 au moins. — Arch. de la confédération FO (Centre de documentation Gabriel Ventejol, Agendas annuels). — FO Hebdo, n° 1151, 23 octobre 1968, 7 avril 1982. — G. Adam, La CGT-FO, op. cit. — Communiqué de presse en date du 25 mai 2011 de Jocelyne Baussant, secrétaire générale de l’Union départementale FO des Deux-Sèvres. — La Nouvelle République du Centre-Ouest, 25 mai 2011, édition de Niort. — Notes de Michel Dreyfus.— Etat civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément