DUCHATELLIER Marcelle [née TAILLEBRES Marcelle, épouse VERRIER puis DUCHATELLIER]

Par Annie Pennetier

Née le 24 juillet 1913 à Paris (XIVe arr.), morte le 1er janvier 1984 à Paris (IIe arr.) ; laborantine, assistante de radiologie ; militante communiste, syndicaliste des hôpitaux parisiens, membre du secrétariat de la Fédération CGT des Services publics ; conseillère municipale de Valenton (Seine-et-Oise, Val-de-Marne) de 1965 à 1977.

Fille de bretons du Ponthou, près de Morlaix (Finistère) son père était cheminot. Marcelle Taillebres, puis Duchatellier exerça comme infirmière, laborantine puis assistante de radiologie dans plusieurs hôpitaux parisiens. Elle fut membre du secrétariat de la Fédération CGT des Services publics et de santé de 1956 à 1967. Elle siégea comme suppléante de la commission administrative confédérale de 1957 à 1967.

Marcelle Duchatellier devint conseillère municipale communiste de Valenton le 21 mars 1965. Elle demeurait rue de la Faisanderie dans la cité de la Lutèce. Infirmière retraitée à l’Assistance publique, elle fut réélue en 1971 et siégea jusqu’en 1977. La première magistrature municipale était occupée par Julien Duranton.

Mariée à Paris (XXe arr.) le 6 janvier 1938 avec André Verrier, ils eurent une fille, Geneviève (mariée avec un journaliste des Lettres françaises) ; le mariage fut dissout en avril 1948. Elle se remaria dans le même arrondissement le 5 février 1949 avec Louis Duchatellier, d’origine haïtienne, artiste peintre, acteur de théâtre amateur à Valenton sous le nom de Carlos ; ils eurent un garçon, Rudi. Elle divorça de nouveau en janvier 1969 et reprit son nom de jeune fille et retourna à Paris à la fin des années 1970 pour profiter de la vie culturelle.

Grande lectrice – sa bibliothèque faisait l’admiration des militants - et voyageuse internationale, elle marqua la vie locale valentonnaise par sa personnalité.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article23128, notice DUCHATELLIER Marcelle [née TAILLEBRES Marcelle, épouse VERRIER puis DUCHATELLIER] par Annie Pennetier, version mise en ligne le 22 janvier 2010, dernière modification le 11 mars 2010.

Par Annie Pennetier

SOURCES : Arch. Dép. Val-de-Marne, 1711 W 1. — Arch. Com. Valenton. — Arch. IHS CGT, cartons de Main d’œuvre féminine. — La Vie ouvrière. — Dominique Andolfatto, Le personnel dirigeant..., op. cit. — Association de recherches et d’études à Valenton (AREV), Valenton des origines à nos jours, 1987. — État civil de Paris XIVe arr. (extrait). — Notes de Slava Liszek, de Manuel Antunes da Cunha et d’Emmanuel Hagen. — Témoignage de Marcelle Jourdheuille.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément