DORIATH Maria [née BERNADO]

Par Jean-Pierre Besse

Née le 15 mars 1913 à Urdos (Basses-Pyrénées), morte le 10 août 2005 ; employée de commerce ; militante communiste et syndicaliste de Paris ; résistante ; conseillère municipale communiste de Paris (XIIe arr.) de 1947 à 1965 ; militante de l’Union de femmes françaises.

D’origine espagnole, Maria Doriath adhéra au Parti communiste en 1935. Elle était membre du comité de section du VIIIe arrondissement de Paris de 1937 à 1939. Elle militait aussi au syndicat des Hôtels-Cafés-Restaurants-Brasserie. Elle avait été embauchée, en mai 1935, comme caissière au Floria, une brasserie que venait d’ouvrir le Clairidge sur les Champs Elysées.

Arrêtée le 6 février 1940, elle fut par la suite libérée. Elle reprit ses activités militantes et organisa les premiers comités populaires dans les hôtels et restaurants. Elle travaillait alors à la brasserie Marignan sur les Champs Elysées.
Elle participa à la Libération du XIe arrondissement et en 1945 devint secrétaire de section de cet arrondissement ouvrier et populaire. Elle était aussi membre du bureau de la fédération de la Seine du PCF. Elle fut élue conseillère générale de la Seine en octobre 1947, elle était alors présentée comme comptable. Elle fut réélue jusqu’en 1965.

Elle fut candidate communiste aux élections législatives de 1958 et 1962 dans la XIIe circonscription de Paris (Quinze Vingt, Picpus, Bercy).

Militante du Mouvement de l’Enfance de la Seine, Maria Doriath était envisagée, en 1956, pour travailler à l’UFF sur le plan international.

Adhérente au PCF jusqu’à sa mort, elle avait encore signé en 2005 l’appel des 200 pour un "non" de gauche.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article22862, notice DORIATH Maria [née BERNADO] par Jean-Pierre Besse, version mise en ligne le 25 octobre 2008, dernière modification le 25 novembre 2014.

Par Jean-Pierre Besse

SOURCES : Arch. comité national du PCF. — Compte rendu du conseil d’arrondissement du XIe, septembre 2005.— Philippe Nivet, Le conseil municipal de Paris 1947-1977, IHTP, 1995.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément