DOIRET Roger, Pierre

Par Michèle Rault

Né le 30 mai 1924 à Issy-les-Moulineaux (Seine, Hauts-de-Seine), mort en déportation le 3 mai 1945 en Allemagne ; résistant FTPF, domicilié à Ivry-sur-Seine (Seine, Val-de-Marne).

Fils du militant communiste Pierre Doiret, représentant de commerce, et frère de Madeleine Doiret, Roger Doiret fréquenta l’école communale de la rue Robespierre à Ivry-sur-Seine (Seine, Val-de-Marne) puis le centre d’apprentissage place de la République.

Réfractaire au STO, il s’engagea dans les FTPF dans le maquis du Morvan. Arrêté le 2 mars 1944 à Laroche-Migennes (Yonne), il fut interné à la prison d’Auxerre jusqu’au 12 avril 1944 puis transféré au camp de Compiègne et enfin déporté au camp de Hambourg-Neuengamme le 21 mai 1944. Le camp évacué, Roger Doiret fut embarqué à bord du Cap Arcona qui allait être incendié, coulé puis mitraillé par les escadrilles de chasseurs bombardiers typhons de la RAF le 3 mai 1945 faisant entre 8 et 10 000 morts.

Le nom de Roger Doiret fut donné par le conseil municipal d’Ivry-sur-Seine à l’impasse Massing où il avait vécu avec sa famille.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article22792, notice DOIRET Roger, Pierre par Michèle Rault, version mise en ligne le 25 octobre 2008, dernière modification le 28 octobre 2009.

Par Michèle Rault

SOURCE : Arch. Com. Ivry-sur-Seine.

Version imprimable Signaler un complément