DENIAUD Henri, Jean écrit aussi DENIAU

Par Guy Haudebourg, Jean-Pierre Besse, Annie Pennetier

Né le 25 décembre 1900 à Pornic (Loire-Inférieure, Loire-Atlantique), fusillé le 27 octobre 1943 à Angers (Maine-et-Loire) ; bûcheron en scierie ; militant communiste (PCF) ; résistant FTPF.

Tombe au cimetière de la Chauvinière à Nantes
Tombe au cimetière de la Chauvinière à Nantes
Cliché AP-CP

Henri Deniaud était le fils de Jean-Marie Deniau et d’Augustine Hamon, commerçants, domiciliés rue de la Source à Pornic. Henri Deniaud était veuf de Francine Depoulain décédée le 27 octobre 1943 et père d’un enfant. Il était domicilié 15 Avenue du Transvaal à Nantes (Loire-Inférieure, Loire-Atlantique). Il travaillait comme bûcheron en scierie.
Il était membre du groupe de Francs-tireurs et partisans (FTP) du sud-ouest de la Loire-Inférieure. Il fut arrêté le 15 juillet 1943 par la Section spéciale de police de sûreté d’Angers et la Section de police anti-communiste qui découvrirent un matériel important à son domicile. Emprisonné à Lafayette à Nantes , il fut ensuite envoyé à Angers (Maine-et-Loire)
Un tribunal militaire allemand le condamna à mort (dossier tribunal allemand S 1744 avenue Georges Meyermer Nantes).
Son exécution eut lieu à la Belle-Beille, champ de tir d’Angers le 27 octobre 1943.
Henri Deniaud fut inhumé, tout d’abord, au cimetière de l’Est à Angers (carré 15, rang 8), avant d’être exhumé le 25 juillet 1945 et transféré dans le carré militaire du Cimetière de la Chauvinière à Nantes.Une faucille et un marteau rappellent son engagement.
Il a été reconnu « Mort pour la France » le 28 juin 1947 et homologué FFI, IR interné résistant et IP interné politique le 2 novembre 1951.

Tous les troisièmes dimanches du mois d’octobre, une cérémonie a lieu devant le monument des fusillés de Belle-Beille à Angers au cours de laquelle son nom est cité et où son nom est inscrit.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article22253, notice DENIAUD Henri, Jean écrit aussi DENIAU par Guy Haudebourg, Jean-Pierre Besse, Annie Pennetier, version mise en ligne le 25 octobre 2008, dernière modification le 19 février 2019.

Par Guy Haudebourg, Jean-Pierre Besse, Annie Pennetier

Tombe au cimetière de la Chauvinière à Nantes
Tombe au cimetière de la Chauvinière à Nantes
Cliché AP-CP

SOURCES : AVCC Caen, 21 P 252052 . — Arch. Dép. Loire-Atlantique, 270W488, 305 J . — Clarté, 28 septembre 1946. — Jean-Pierre Sauvage, Xavier Trochu, Mémorial des victimes de la persécution allemande en Loire-Inférieure 1940-1945, 2001. — État civil et état civil en ligne cote Pornic N 1900, vue 6.

fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément