DELOURME Raymond, Alphonse, Gustave

Par Tony Legendre

Né le 26 novembre 1894 à Anizy-le-Château (Aisne), mort en décembre 1969 à Anizy-le-Château ; instituteur puis directeur d’école et de cours complémentaire ; syndicaliste de l’Aisne.

Fils d’un négociant en graines de betteraves et d’une sage-femme, Raymond Delourme poursuivit ses études à l’école primaire supérieure de Bohain (Aisne) de 1907 à 1911. Il entra à l’École normale d’instituteurs de Laon (1911-1914). Réformé au conseil de révision, il fut envoyé au Fort Penthièvre (Morbihan) comme secrétaire pendant la guerre de 1914-1918. Il se maria le 6 avril 1920 à Saint-Pierre-Quiberon (Morbihan) avec Reine, Mélanie Le Loirec, sans profession. Le couple eut deux enfants.

Delourme enseigna de 1920 à 1925 dans son premier poste d’instituteur à Saint-Bandry, puis fut nommé directeur d’école à Vic-sur-Aisne où il resta jusqu’en 1941. À la rentrée de 1941, il fut nommé directeur d’école à Tergnier. Il occupa, d’octobre 1946 jusqu’à sa retraite en 1956, le poste de directeur du cours complémentaire de Tergnier.

Socialiste depuis août 1928, Delourme fut, dès 1929, trésorier de la section départementale du Syndicat national des instituteurs. Il fut élu au Conseil départemental de l’enseignement primaire en avril 1938 avec 466 voix. Il joua un rôle important dans la remise en route de la section du SNI en 1945 et put annoncer en 1950 que le SNI regroupait 82,7 % du personnel de l’enseignement primaire de l’Aisne.

En 1950, l’état de groupes départementaux de l’École émancipée signalait Delourme, instituteur à Bois-les-Pargny, par Dercy et Brugnon de Laon, comme responsables du groupe, mais notait Marcel Pennetier* "activité réduite, à relancer souvent", et il ne comptait que 6 abonnés à la revue (papiers de Marcel Pennetier).

Maurice Brugnon*, secrétaire général de la section à cette époque, évoqua son long dévouement à la cause syndicale et les qualités de trésorier de Delourme. Il siégeait alors au comité consultatif, à la commission administrative paritaire départementale et au conseil départemental de l’enseignement primaire avec Brugnon. Il fut aussi très actif au sein des œuvres post et péri-scolaires (USEP, Ciné-Club).

En 1947, le SNI le délégua à l’assemblée constitutive nationale de la Mutuelle générale de l’éducation nationale. Il siégea jusqu’en 1951 au conseil d’administration de sa section départementale.

Delourme, socialiste SFIO, fut conseiller municipal à Tergnier de 1947 à 1953, puis premier adjoint jusqu’en 1959 d’une municipalité avec comme maire Jules Pouillart. Lors de sa retraite à Anizy-le-Château, il fut élu conseiller municipal dans cette localité de 1959 à 1965, avec le maire Louis Sandras. Il fut aussi délégué cantonal.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article22120, notice DELOURME Raymond, Alphonse, Gustave par Tony Legendre, version mise en ligne le 25 octobre 2008, dernière modification le 22 mai 2017.

Par Tony Legendre

SOURCES : Bulletins syndicaux de l’Aisne. — Entretien avec Yvonne Delourme, sa belle-fille.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément