DORIOMEDOFF Georges

Par Jean-Louis Ponnavoy

Né le 18 janvier 1908 à Saint-Petersbourg (empire de Russie), victime civile des combats de la Libération morte le 20 août 1944 à Paris (XIIe) ; journaliste ; victime civile.

Georges Doriomedoff était le fils naturel de Sophie Doriomedoff, sans profession, domiciliée à Boulogne-sur-Seine, aujourd’hui Boulogne-Billancourt (Seine, Hauts-de-Seine). Il était marié avec Galina Retko et domicilié 14 rue de Grenelle, à Paris (VIIe arr.). Il exerçait le métier de journaliste et était membre de l’Union des Patriotes russes.
Le 19 août 1944 l’insurrection parisienne fut déclenchée et des combats violents opposèrent les FFI et les soldats allemands. Vers 16h30 des véhicules blindés descendant le boulevard de l’hôpital près de la place Valhubert et du Jardin des Plantes tirèrent brusquement sur la foule qui s’était amassée le long du boulevard. Ils répondaient peut-être à des coups de feu provenant du Jardin des Plantes où étaient postés des résistants. Il y eu de nombreuses victimes civiles. Georges Doriemedoff et son épouse Galina étaient présents ce jour-là et furent grièvement atteints. Transportés au poste de secours installé au Musée des colonies, 293 avenue Daumesnil, à Paris (XIIe arr.). ils y décédèrent le 20 août dans la nuit des suites de leurs blessures.
Ils furent inhumés au cimetière parisien, à Thiais (Seine, Val-de-Marne).

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article220815, notice DORIOMEDOFF Georges par Jean-Louis Ponnavoy, version mise en ligne le 3 décembre 2019, dernière modification le 3 décembre 2019.

Par Jean-Louis Ponnavoy

SOURCES : La Libération de Paris, Massacre au Jardin des Plantes.— Mémorial Genweb.— État civil (acte de décès)

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément