OLLAGNIER Louis, Roger, Antoine

Né le 26 juin 1925 à Vienne (Isère), exécuté sommairement le 19 juillet 1944 à Châtillon-d’Azergues (Rhône) ; employé des Ponts-et-Chaussées ; victime civile

Louis, Roger, Antoine Ollagnier était le fils d’André, Auguste et de Marie, Louise Gérin.
Célibataire, il habitait 4 montée Saint-Marcel à Vienne (Isère)

Roger Ollagnier était employé des Ponts-et-Chaussées.
Il fut arrêté le 25 mai 1944 à Vienne en même temps que ses collègues, Séraphin Bey et Jean Guiamier.
Tous trois regardaient les opérations menées par les membres de la Gestapo quand ils furent arrêtés cours Wilson.
Ils furent transférés à Lyon (Rhône) et incarcérés à la prison de Montluc.
Le 19 juillet 1944, cinquante-deux détenus, dont Roger Ollagnier, Séraphin Bey et Jean Guiamier, furent extraits de la prison de Montluc par les Allemands. Ces prisonniers furent conduits à Châtillon-d’Azergues (Châtillon, Rhône), au lieu-dit Chez Léger, en face du château Lassalle, et exécutés en bordure d’un sentier croisant l’actuelle route départementale 596.

Enterré sous le n°16, Roger Ollagnier fut identifié sur photographie par son père le 9 août 1944.

Ses obsèques furent célébrées aux Côtes-d’Arey (Isère) le 8 octobre 1944. Le corps fut inhumé dans le caveau familial au cimetière des Côtes-d’Arey.

Roger Ollagnier obtint la mention "Mort pour la France".

Son nom figure sur le monument érigé sur le lieu du massacre et sur le monument aux morts des Côtes-d’Arey.


Voir : Châtillon-d-Azergues

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article220807, notice OLLAGNIER Louis, Roger, Antoine, version mise en ligne le 3 décembre 2019, dernière modification le 5 décembre 2019.

SOURCES : Jean-Daniel Berger, Comme un essaim de guêpes... Résistance et guérilla en R1, secteur VI Rhône-Isère, tome 1, Juin 1940-juin 1944, tome 2, Juin-septembre 1944, Impressions Modernes (Guilherand-Granges) ; 2001 — Vienne libre, n°6, 7 octobre 1944 — Mémorial GenWeb — www.dg77.net › histoire › D402_19440719_Chatill_dAz_52 — État civil

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément