CHARON Jules dit SIKI

Par Annie Pennetier

Né le 7 juin 1879 à Boulogne (Seine, Hauts-de-Seine), tué le 25 août 1944 à Joinville-le-Pont (Seine, Val-de-Marne) ; couvreur ; victime civile.

Jules Charon était le fils de Louise Augustine Robat et de Léon Jules Charron. Domicilié avenue du Président-Wilson à Joinville-le-Pont (Seine, Val-de-Marne), il exerçait le métier de couvreur. Lors des combats de la Libération, les combattants étaient chargés d’empêcher les soldats allemands de faire sauter le pont de Joinville sur la Marne. Jules Charon fut tué ainsi que les résistants FFI, Joseph Belbéoch et Alexandre Buchou.
Jules Charon a été inhumé dans le cimetière de la commune.
Il a été reconnu Mort pour la France.
Une plaque commémorative au nom de Jules CHARON a été apposée dans le square Palissy à Joinville.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article220786, notice CHARON Jules dit SIKI par Annie Pennetier, version mise en ligne le 2 décembre 2019, dernière modification le 2 décembre 2019.

Par Annie Pennetier

SOURCE : MémorialGenweb.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément