Actualités du maitron

Enseigner avec le Maitron

SCOLAIRE

En avant-première de la table-ronde « Enseigner avec le Maitron », le 4 décembre prochain, nous proposons ci-dessous l’exemple d’une séquence pédagogique pour la classe de 3e. Celle-ci n’a pas été mise en en Histoire mais en cours de Français, par Julie Régis, enseignante de Lettres modernes au collège Henri Bergson.

La notice biographique en classe de français de 3e : imaginer sa vie prochaine

Objectifs de la séquence :
Comprendre les enjeux d’une notice biographique : maitriser les différents rythmes du récit pour évoquer toute une vie, employer le vocabulaire des études, des métiers et du militantisme, savoir mobiliser les marques d’une recherche scientifique.

Savoir écrire une notice biographique : comprendre l’emploi du paragraphe, acquérir l’emploi de la virgule, l’usage des indices de temps, maitriser l’emploi du passé simple et de la concordance des temps.

Le principe de cette séquence est que les élèves parviennent à s’approprier la forme de la notice biographique pour évoquer leur vie future dans le cadre de l’objet d’étude « Se raconter, se représenter » qui figure au programme de la classe de 3e.

La progression est habituelle, allant de l’observation d’extraits du dictionnaire biographique Maitron à la rédaction de notices par chaque élève.

Les notices biographiques du dictionnaire Maitron, de par leur forme, donnent l’occasion de travailler un certain nombre de faits de langue essentiels.

De plus, l’avantage du Maitron est qu’il propose de revenir sur des figures issues de domaines divers, qui ne sont pas forcément connues du grand public et donc des élèves. Il permet d’appréhender la dimension professionnelle des parcours, enjeu qui a une résonance particulière en classe de 3e, mais donne aussi à voir leur investissement citoyen.

Il permet donc d’ouvrir les élèves à l’idée que toute vie, toute trajectoire est significative et digne d’intérêt, que chacun participe, à sa façon, à la vie collective, citoyenne, sociale, politique, etc.

1-Séance de découverte : lire une notice biographique

Lecture de la notice de Félix MERLIN.

Travail de définition du genre biographique à travers des remarques sur le « titre » et le chapeau qui indiquent l’état civil et diverses caractéristiques de la personne concernée.
La question d’étude soumise aux élèves est de déterminer pourquoi ce dictionnaire fait le choix de raconter la vie de cette personne.
Travail sur la trajectoire de Félix Merlin et notamment sur son investissement militant et syndical.
Mise en avant du travail de sélection des informations dans le cadre de l’établissement de la biographie.
Travail sur la logique des paragraphes.
Repérage des marques de la démarche scientifique : les citations, la mention des sources, etc.

2- Séance de vocabulaire : dire ses études et ses engagements

Sélection de plusieurs extraits de notices du Maitron qui permettent un travail de relevé du lexique associé au militantisme et à la poursuite d’études. Classement des occurrences de ce lexique et enrichissement par l’apport collectif.
Parmi les extraits plus particulièrement étudiées dans ce cadre, signalons notamment les notices de Maxime Rodinson et d’Emmanuel Bruscq.

3- Séance sur les rythmes du récit

À partir d’une notice biographique, effectuer le relevé des indices de temps.
Définition des périodes racontées, résumées, évitées.
Définition des notions d’ellipse et de sommaire.
Travail sur la place et l’insertion des indices de temps, mise en valeur de l’emploi de la virgule.

4- Séance sur les conjugaisons du passé simple et la concordance des temps

Les notices étant rédigées au passé simple, elles permettent de s’en approprier la conjugaison.
Le nombre de formes étant essentiellement limité à l’emploi de la 3e personne, il est possible de décomposer les terminaisons selon la marque du temps et de la personne.
L’étude du passé simple, en lien avec les indices de temps, permet de définir les valeurs et les emplois de ce temps verbal.
C’est également l’occasion de revoir les formes et l’emploi du passé antérieur et du plus-que-parfait pour l’expression de l’antériorité.

5-Séance d’écriture

À partir d’un travail sur leur métier et leur vie idéale, les élèves sont invités à rédiger leur propre notice biographique en respectant les contraintes de genre et de forme.
Ils sont ainsi amenés à réinvestir des points de langue étudiés (vocabulaire, structure de la phrase, emploi du passé simple, rythmes du récit)

Autre séquence possible :

Les trajectoires de militants peuvent bien sûr constituer un corpus sur l’engagement s’intégrant parfaitement à l’objet d’étude « Agir dans la cité : individu et pouvoir » : les différentes formes d’engagement (engagement politique, syndical, entrée en résistance, rédaction d’essais, etc...), les enjeux pour sa vie, sa carrière (les fusillés, les renvois pour engagement syndical). Cette séquence pourrait alors se mener en lien avec le programme d’histoire (notamment l’étude du Front populaire).

Enseigner avec le Maitron
Version imprimable