LAGRANGE Pierre

Par Jean Belin

Né le 8 avril 1846 à Bagnot (Côte-d’Or), mort 21 septembre 1912 à Dijon (Côte-d’Or) ; camionneur puis employé des Tramways à Dijon ; syndicaliste CGT de Côte-d’Or

Fils de Jacques Lagrange et de Marguerite Dorey, Pierre Lagrange travailla comme cultivateur à Saint-Nicolas-les-Citeaux (Côte-d’Or) où il résida encore à la fin des années 1870, puis comme camionneur à Dijon. Embauché à la Cie. des Tramways électriques de Dijon, il fut le 21 mai 1901 secrétaire général fondateur du syndicat CGT des employés et des ouvriers des tramways de la ville de Dijon, le président fut Wannemarcher. Le syndicat compta à cette date 54 adhérents et le siège du syndicat fut à la Bourse du travail de Dijon. Licencié de la Cie à la suite d’une grève en 1905, il retrouva un emploi de camionneur dans des entreprises dijonnaises. Il se maria le 10 novembre 1873 à Saulon-la-Rue (Côte-d’Or) avec Catherine Geneviève Baudot et eurent un fils, Pierre Alfred né en 1876. Domicilié au 22 rue Marceau à Dijon lors de son décès.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article220007, notice LAGRANGE Pierre par Jean Belin, version mise en ligne le 1er novembre 2019, dernière modification le 1er novembre 2019.

Par Jean Belin

SOURCES : Arch. Municipales de Dijon, sous-série 7F. — Arch. Départementales de la Côte-d’Or, état civil, recensement de la population.

Version imprimable Signaler un complément