MARTIN PATON Hermenegildo

Par Jean-Louis Ponnavoy

Né le 4 octobre 1916 à Salamanca (Espagne), mort par accident le 10 avril 1944 à Nivollet-Montgriffon (Ain) ; étudiant ; résistant de la compagnie Verduraz.

Hermenegildo Martin Paton était le fils de José et de Emilia Paton. Il était célibataire et étudiant.
Républicain espagnol, il rejoignit la Résistance au groupe de Jean Vaudan dit Verduraz vers le mois d’août 1943. Il participa aux actions du groupe mais fut tué le 10 avril 1944 à seize heures par l’explosion d’une grenade à la grange de "Ratelier" au dessus de Nivollet.
L’acte de décès fut dressé le 15 octobre 1944 sur la déclaration de José Mollins Torredon, 34 ans, tailleur, domicilié à Nivollet-Montgriffon, ami du défunt.
Il obtint la mention « Mort pour la France » transcrite sur l’acte.
Il fut inhumé au cimetière communal, à Nivollet-Montgriffon le 21 septembre 1944 puis son corps fut exhumé pour être inhumé dans la tombe 50 au cimetière des maquis de l’Ain à la Nécropole nationale du Val d’Enfer, à Cerdon (Ain).

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article219999, notice MARTIN PATON Hermenegildo par Jean-Louis Ponnavoy, version mise en ligne le 31 octobre 2019, dernière modification le 31 octobre 2019.

Par Jean-Louis Ponnavoy

SOURCES : Musée de la Résistance 1940-1945, Jean Vaudan, dit Verduraz in DVD-ROM La Résistance dans l’Ain et le Haut-Jura, AERI, 2013.— État civil (acte de décès).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément