GEVRAUX Claude, François

Par Pierre-Henri Zaidman

Né le 12 août 1841 à Authoison (Haute-Saône) ; marchand de vin ; domicilié 33, rue Mouffetard (Paris, Ve arr.) ; communard, capitaine fédéré.

Fils d’un maçon, Gevraux s’engagea au 52e de ligne le 21 mars 1862, il fut nommé caporal en 1863, caporal de grenadier en 1864 et sergent en 1867. Libéré le 21 mars 1869, il se maria à une cuisinière et devint marchand de vin.
Il fut élu capitaine en second dans la 4e compagnie du 60e bataillon de la Garde nationale pendant le Siège de Paris ; après le 18 mars 1871, il fut élu capitaine en premier dans la 3e compagnie. Il exerça le commandement par intérim du bataillon après la mort de Joseph Gamot à la tranchée du fort d’Issy le 1er mai, où il fut lui-même blessé.
Il réussit à échapper aux Versaillais et décéda à Paris (XVIIe arr.) le 9 mars 1910.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article219463, notice GEVRAUX Claude, François par Pierre-Henri Zaidman, version mise en ligne le 11 octobre 2019, dernière modification le 11 octobre 2019.

Par Pierre-Henri Zaidman

SOURCES : Arch. Min. Guerre, Ly 56. — Arch. Paris, D2R4 206 et 17D 171 (632). — Arch. dép. Hauts-de-Seine, E_NUM_BOU1971869 (64).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément