VILLALBA Palamino Manuel [ou VILLABRA Manuel]

Par Jean-Louis Ponnavoy

Né le 22 avril 1916 à Torre Alaméda, province de Madrid (Espagne), exécuté sommairement le 12 février 1944 ; manœuvre de four ; résistant des maquis de l’Ain.

Manuel Villalba était un républicain espagnol qui combattit dans les maquis de l’Ain. Il exerçait le métier de manœuvre de four et était domicilié à Arlod, près de Bellegarde (Ain). Il n’y a pas d’autres renseignements sur lui.
Du 5 au 13 février les Allemands lancèrent leur première grande offensive contre les maquis de l’Ain et du Haut-Jura, dénommée Opération Korporal ou Caporal. Entre le 10 et le 13 février 1944 les forces nazies dirigées par Klaus Barbie et comprenant une compagnie de la Wehrmacht, une section de SS, un groupe de policier de la Gestapo et un groupe de miliciens français firent régner la terreur dans le secteur de Bellegarde, Seyssel et Génissiat. Il y eut de nombreuses rafles au cours desquelles, onze personnes seront abattues et dix-huit déportées dont seulement cinq reviendront.
Manuel Villalba fut abattu le 12 février 1944 à dix heures au lieu-dit "Cabaret", à Seyssel (Ain).
L’acte de décès fut dressé le 13 février 1944 sur la déclaration de Henri Camille Buret, garde champêtre, âgé de 54 ans, domicilié à Seyssel et transcrit le 20 février 1944 à Arlod.
Il est inhumé à la Nécropole nationale du Val-d’Enfer, tombe 58, à Cerdon (Ain) avec le patronyme de Palamino.
Son nom figure sur le monument aux morts d’Arlod, à Bellegarde-sur-Valserine (Ain).

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article219457, notice VILLALBA Palamino Manuel [ou VILLABRA Manuel] par Jean-Louis Ponnavoy, version mise en ligne le 11 octobre 2019, dernière modification le 12 octobre 2019.

Par Jean-Louis Ponnavoy

SOURCES : Mémorial Genweb.— État civil (acte de décès).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément