ALLENO Joseph, Yves, Marie, dit Le Breton

Par Michel Germain, Dominique Tantin

Né le 8 juin 1911 à Corlay (Côtes-du-Nord), exécuté sommairement le 19 juin 1944 à Évian (Haute-Savoie) ; ancien brigadiste ; résistant FFI.

Fils de Joseph Marie Alleno et de Marie-Josèphe Le Coadic, Joseph Alleno était domicilié avant-guerre à Plussulien (Côtes-du-Nord, Côtes-d’Armor).
Il fit partie des Brigades internationales lors de la guerre d’Espagne. Après la défaite des républicains, il rejoignit la Haute-Savoie. Le 19 juin 1944, il attaqua, seul et sans espoir, l’hôtel de Bourgogne, à Evian, siège de la Gestapo. Pris, il fut emmené au Splendid où il fut torturé avec beaucoup de violence, puis les nazis l’exécutèrent dans la grotte du parc à 21 heures 30.
Il figure sur le monument aux morts d’Evian. Il est reconnu « Mort pour la France » (dossier n° 556 723).

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article219351, notice ALLENO Joseph, Yves, Marie, dit Le Breton par Michel Germain, Dominique Tantin , version mise en ligne le 7 octobre 2019, dernière modification le 7 octobre 2019.

Par Michel Germain, Dominique Tantin

SOURCES : Michel Germain, Haute-Savoie Rebelle et martyre, Mémorial de la Seconde guerre mondiale en Haute-Savoie, La Fontaine de Siloé, 2009. — Fonds du Mémorial de l’oppression 3808 W 1442. — Service historique de la Défense, AVCC Caen, AC 21 P 6156 (à consulter). — Mémoire des Hommes.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément