GEYTER (de) Émile (BILLEMONT)

Par Benoit Willot

Né le 28 mars 1898 à Lille (Nord) et mort le 25 novembre 1964 à Roubaix (Nord), monteur chauffagiste, militant socialiste SFIO à Joinville-le-Pont (1928-1930).

Émile Henri Billemont était le fils de Jeanne Zélie Billemont, 18 ans, couturière. Le mariage de sa mère avec Jean Baptiste Jules de Geyter en août 1906 à Lille le légitime. Son père était chansonnier, tourneur en fer, éditeur de musique ; d’une famille belge, il acquit la nationalité française en 1891.
Probablement mobilisé à la fin de la première guerre mondiale, Émile de Geyter (dont le nom est fréquemment écrit Degeyter) épousa, à Lille en décembre 1921 Zulma Marie Cauwels, d’une famille était hollando-belge.
Devenu monteur en chauffage, Émile de Geyter vivait à Joinville-le-Pont (Seine, Val-de-Marne) en 1928 avec sa mère et son épouse.
Il était actif au sein de la section de Joinville du parti socialiste SFIO à partir de cette date et jusqu’au moins 1930. La section comptait alors une quarantaine de membres, dont 20 adhérents permanents.
Toujours à Joinville, Émile de Geyter fut également un des membres fondateurs de la nouvelle Chorale de Joinville, constituée en décembre 1930 par Moutardier, professeur à l’école Diderot. Il était membre du bureau de l’association en tant qu’archiviste. Il résidait encore à Joinville en 1936.

Pour citer cet article :
http://maitron-en-ligne.univ-paris1.fr/spip.php?article218792, notice GEYTER (de) Émile (BILLEMONT) par Benoit Willot, version mise en ligne le 31 août 2019, dernière modification le 31 août 2019.

Par Benoit Willot

SOURCES : Arch. dép. Nord (état-civil, registre matricule). — Arch. dép. Val-de-Marne (recensements). — Le Populaire, quotidien, 1928-1930. — Gazette de l’Est, hebdomadaire, 1930.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément